Une délégation d’hommes d’affaires allemands en Algérie : Vers des investissements énergétiques rentables

Publié le par Sahar@Green

link

Trois projets font l'objet d'appels à manifestation d'intérêt, a déclaré M. Amar Abdou, cadre à la direction générale  de la stratégie et de la prospective de Sonelgaz.

«Les grands atouts des hommes d’affaires allemands,  c’est de trouver des partenaires durables  en Algérie »,  c’est ce qu’a déclaré M. Christoph Partsch, président-directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie algéro- allemande.
S’exprimant en marge de la venue d’une délégation d’hommes d’affaires allemands activant dans le domaine de l’énergie solaire « photovoltaïque », M. Christoph Partsch a souligné : « Nous avons compris le désir du gouvernement algérien de recevoir des implantations durables d’entreprises étrangères  pour la création de postes d’emploi, le transfert de savoir-faire et pour  booster son économie ». Il dira dans ce contexte que « l’Allemagne est prête pour le transfert de son savoir- faire et sa technologie pour le développement de l’économie de l’Algérie ».
Abordant le projet Desertec, le PDG de l’AHK affirme qu’«il n’y a pas de contrats signés dans ce cadre avec l’Algérie. Par contre, dans le cadre bilatéral,  plusieurs conventions ont été signées ».
Allant  plus loin dans ses explications, le conférencier a rappelé que  « la participation  d’une délégation importante algérienne lors de la tenue de la deuxième  conférence de Desertec au Caire montre que le gouvernement algérien a donné une grande importance à ce très gros projet ». M. Christoph a relevé qu’ «une réunion sur les énergies renouvelables (ENR), se tiendra le 9 décembre prochain en Allemagne et l’Algérie participera à cet événe-ment  ».  Avant d’ajouter que « Desertec est  une excellente idée pour résoudre le  problème énergétique».
Il a souligné par ailleurs que «  l’organisation de cette conférence sur le partenariat  algéro-allemand dans le domaine ERN a pour objectif de donner un aperçu sur le potentiel algérien ainsi que les opportunités d’affaires dans le domaine de l’énergie solaire en Algérie et de s’informer sur le développement  et les innovations techniques en Allemagne et nouer des contacts d’affaires ».
Pour améliorer les relations algéro-allemandes dans le domaine de l’environnement, notamment des ENR, la AHK organisera pour octobre 2012 la troisième édition  des congrès Salon Enviroalgerie 2012. Cette manifestation a pour objectif de faciliter aux entreprises algériennes  l’accès aux technologies les plus récentes et au savoir-faire allemand dans le domaine de l’environnement, de la gestion de l’eau potable et des eaux usées, de la gestion des déchets.
De son côté, M. Amar Abdou, cadre à la direction générale de la stratégie et de la prospective de Sonelgaz, a annoncé que « des appels à manifestation d'intérêt relatifs à trois  projets du programme national des énergies renouvelables ont été récemment  lancés par le groupe Sonalgaz, chargé de piloter ce programme ». Il a affirmét que « ces trois projets sont représentés par une usine de silicium,   une centrale solaire  thermique d'une capacité de 150 MW et par le futur centre national d'homologation  des équipements solaires ».
 A une question sur la localisation des sites devant accueillir ces projets, il a indiqué que celle-ci « n'a  pas encore été définie ».  Concernant l'initiative DESERTEC, M. Abdoun  a fait savoir  que « l'Algérie demeure  ouverte à toute proposition régionale ou internationale visant à diversifier les sources d'énergie ». Enfin, il a souligné qu’ «une série de mesures destinées à accompagner la mise en oeuvre du programme national de développement des énergies renouvelables pour les 20 prochaines années est envisagée par les pouvoirs publics ».   
Makhlouf Aït Ziane

EL MOUJAHID

Publié dans Solar Power

Commenter cet article