Présentation générale du plan solaire méditerranéen

Publié le par Dr Hadroug Nasser

Présentation générale du plan solaire méditerranéen

L’Union pour la Méditerranée (UPM), lancée le 13 juillet 2008 par le président de la République et qui regroupe 43 Etats, a pour objectif de promouvoir une nouvelle politique de coopération et de développement dans toute la région méditerranéenne.

 

Le Plan Solaire Méditerranéen (PSM) est un des projets phares de l’UPM. Il vise à accroître l’utilisation des énergies renouvelables et à renforcer l’efficacité énergétique de chaque pays et de la région dans son ensemble. Ses objectifs sont ambitieux :

 

  • Construire 20 Gigawatt de capacités additionnelles de production d’électricité bas carbone, et notamment solaire dans les pays du pourtour méditerranéen, à l’horizon 2020.
  • Garantir la rentabilité et la viabilité des projets en exportant une partie de l’énergie produite vers l’Union européenne.
  • Maîtriser la demande d’énergie tout en augmentant l’efficacité énergétique et les économies d’énergie dans tous les pays de la région.

> Les atouts de l’énergie solaire & des énergies renouvelables

  • La région méditerranéenne présente des conditions climatiques très favorables pour le développement de technologies solaires à grande échelle de manière rentable.
  • Les technologies solaires ont atteint un stade de maturité technologique suffisant pour un développement à grande échelle.
  • Les centrales solaires, peuvent, en lien avec des technologies de stockage de l’énergie déjà existante pour le solaire à concentration, contribuer à la production d’électricité de base.
  • Au niveau industriel, ces technologies sont encore peu développées : elles représentent donc un potentiel important pour la création de nouveaux marchés et sont prometteuses en terme de création d’emploi, de transfert technologique et donc de développement économique et social.
  • L’énergie solaire contribue, comme toutes les énergies renouvelables, à la lutte contre le changement climatique et procure des avantages financiers liés aux économies de CO2.

> Domaines d’action prioritaires du Plan Solaire Méditerranéen

Le PSM intégrera et complétera les activités existantes dans le domaine de la co-opération euroméditerranéenne
sur les énergies renouvelables et l’intégration des réseaux. Il portera son attention en particulier sur :

  • la mise en place de cadres législatifs, réglementaires et institutionnels adaptés au développement massif de projets durables et rentables dans le domaine des énergies renouvelables et notamment solaires ;
  • le développement de mesures d’efficacité énergétique et de maîtrise de la demande d’énergie en vue de l’objectif de 20% d’économies d’énergie en 2020 par rapport à 2005 ;
  • la facilitation du développement des interconnexions électriques entre pays de la région euroméditerranéenne et la mise en place d’un système incitatif et viable d’exportation d’électricité renouvelable du Sud et de l’Est de la Méditerranée vers l’Europe
  • la promotion de la coopération technologique, y compris par la création de pôles et de réseaux de compétitivité régionaux alliant acteurs industriels et institutions de recherche et de développement.

De nombreux acteurs seront amenés à participer au PSM :

  • Etats membres de l’Union pour la Méditerranée ;
  • Entreprises de tous les pays, pour le développement des projets et leur exploitation ;
  • Investisseurs, fonds publics et privés, organisations financières bilatérales et multilatérales, pour la mise en place de solutions d’investissement et de financement innovantes ;
  • Agences spécialisées, experts, ONG, société civile, pour le conseil et le soutien qu’ils pourront apporter à la réalisation des projets sur le terrain.

> Le Plan Solaire Méditerranéen complète l’action de l’Union européenne

En contribuant au développement des énergies renouvelables et du commerce d’électricité verte dans toute la région euro-méditerranéenne, le PSM contribue à la réponse à apporter aux défis du de la croissance de la demande énergétique et à la lutte contre le changement climatique, aussi bien dans le cadre du paquet législatif énergie-climat de la Communauté européenne que des objectifs des autres pays membres de l’UPM.

Le PSM est en particulier complémentaire :

  • du projet de directive sur les énergies renouvelables qui prévoit, sous certaines conditions, la possibilité, pour les Etats membres de l’Union européenne, d’importer de l’électricité verte de pays tiers en dehors de l’Union européenne pour satisfaire ses objectifs nationaux en termes de développement des énergies renouvelables ;
  • de la deuxième revue stratégique du secteur énergétique, publiée le 7 novembre 2008 par la Commission européenne, qui place la réalisation d’une boucle énergétique méditerranéenne parmi les six projets prioritaires pour assurer la sécurité énergétique de l’Europe.

> Le calendrier du Plan solaire Méditerranéen

Le PSM se déroulera en trois étapes :

  • 2008 : définition des objectifs et préparation du PSM
  • 2009/2010 : phase pilote avec un « plan d’action immédiat » composé de projets pilotes à lancer pendant la présidence franco-égyptienne de l’UPM, afin de tester les mécanismes réglementaires, financiers et institutionnels mis en place
  • 2011-2020 : phase de déploiement à grande échelle de projets d’énergie renouvelables et d’efficacité énergétique.

Une étude de Master Plan sera lancée au premier semestre 2009 pour évaluer l’existant et le potentiel en termes de développement des énergies renouvelables, préciser les besoins pour l’atteinte des objectifs du PSM et faire des recommandations pratiques pour chaque étape de mise en oeuvre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article